Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

ACTUALITES

Notre ami et camarade Claude Pons nous montre la voie


Mercredi 6 Juillet 2016 - 16:31


Claude Pons, infatigable militant des radios libres, s'est éteint à l'age de 82 ans, après avoir lutté des années contre une leucémie. Sa sagesse et sa sérénité nous manquait déjà depuis quelques années dans les instances du syndicat. Il a été l'un des fondateurs de notre organisation en 1984, alors « Confédération Nationale des Radios Libres ». Ce fut un artisan essentiel du changement en « syndicat professionnel » en 2004. Avec une grande ouverture d'esprit, il a  accompagné les réformes statutaires et l'émergence de nouveaux cadres, dont le Président et la Vice-Présidente actuels,  avec la gentillesse et parfois la fermeté dont il faut savoir faire preuve envers les conservatismes de tous bords.


Claude Pons est un homme bon. C'est un pédagogue. Il utilise ses compétences pour assoir  cette douce mais inexorable autorité qui est reconnue sans contestation aux militants sincères et entiers.
 Instituteur militant de la « méthode Frenet », il a rencontré et collaboré avec Célestin et Elise Frenet. Cette rencontre exceptionnelle et cette philosophie le guidera dans tous ses engagements.
 
Marcheur infatigable jusqu'à la fin de sa vie, il faisait part de ses découvertes de terres inconnues du Moyen Orient à la Mongolie en nous captivant lors des moments festifs des instances du syndicat. Il fut président de la Fédération de la Randonnée Pédestre du Lot et Garonne. Passionné d'histoire, il était Secrétaire Général du Centre d'Étude des Bastides et contribua a la réhabilitation du patrimoine rural de sa Région.
 
Président de la Maison des Jeunes et de la Culture de la Monflanquin, qui rayonne sur tout le  Lot et Garonne, il en fut également un animateur opérationnel de tous les instants. Militant d'une laïcité ouverte, promoteur de l'éducation populaire en milieu rural c'est tout naturellement qu'il trouva dans la radiodiffusion associative, solidement ancrée sur son territoire, le prolongement de son action, ouverte à tous et sans distinction de courant de pensée.
 
Il fut donc, tout naturellement si l'on ose dire, le fondateur et Président de Radio 4, ou Radio Quatre Cantons, une radio rurale avant-gardiste et fer de lance en matière d'informations locales, techniques de formation et d'information, nouvelles technologies, développement de projets qu'il savait construire avec ses amis de la Fédération Aquitaine des Radios Libres, au coté de son amie et grande militante du SNRL Geneviève Teyssier. Radio 4, plus de trente années plus tard, est aujourd'hui un modèle de développement économique intégré d'un média sur un territoire rural. Pas une école, pas une famille, pas un commerce, pas un artisan, pas un artiste, pas un sportif, pas une entreprise des « quatre cantons »  ne se passerai aujourd'hui d'une radio populaire qui « leur appartient ».

Le SNRL, son Bureau National et tout le Conseil national s'associe a la douleur de ses proches, de ses amis, de son équipe, des élus de la région dont les témoignages nous parviennent, et bien entendu des auditrices et des auditeurs de la radio.
 
Mais que ceux-ci soient confiants : notre ami Claude, explorateur de la vie, profondément laïque, amoureux de la culture , de la nature, de la littérature, savait préparer l'avenir. Son équipe est aujourd'hui parfaitement armée pour maintenir Radio 4 au rang de média libre de référence dans notre pays.  Au nom de tous : merci Claude !
 
Emmanuel Boutterin