Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Culture & Territoires

Mission pour la création radiophonique : Une avancée majeure !


Vendredi 15 Novembre 2019 - 17:53

A l’occasion du « Paris Podcast Festival », Martin Ajdari, Directeur Général des Médias et des Industries Culturelles (DGMIC) au Ministère de la Culture, a annoncé la mise en place d’une mission de réflexion pour accompagner le développement de la création sonore. Cette opération est confiée à François Hurard, Inspecteur des affaires culturelles. Le SNRL se félicite de cet engagement de Franck Riester qui mobilise les ressources de son ministère dans un domaine jusque-là peu valorisé.


Pour le Syndicat National des Radios Libres, premier syndicat de la profession, c’est un premier signe positif dans le processus de reconnaissance de ce « 8ème art » qu'est la création radiophonique. C'est incontestablement un appui à tous les auteurs et producteurs qui œuvrent dans le domaine.
 
La création radiophonique tient en effet un rôle majeur, avec les radios, dans la promotion et la diversité culturelle en France. Avantage de la révolution  numérique, la création sonore, progressivement marginalisée à la fin du siècle dernier, se retrouve mieux en mieux exposée tant sur les ondes des radios, y compris locales et associatives, que sur le web sous forme de podcast, sachant pour autant que la problématique du droit d'auteur n'est pas encore vraiment résolue.

Le SNRL a toujours défendu la place de la création radiophonique notamment au sein des éditeurs de services que sont les radios associatives et la nécessité que le ministère de la Culture apporte un soutien comme cela est fait pour les autres œuvres audiovisuelles et cinématographiques.

L’engagement de la SCAM sur le sujet, avec la publication du document « Créer et  innover en radiophonie », rédigé par Loïc Chusseau début 2019, a permis d’apporter la voix des auteurs, maillon essentiel de la création et d’appuyer les besoins du secteur.

Toutes les conditions sont à présent réunies pour « penser la création radiophonique de demain » et la placer au cœur des échanges associant les différentes parties prenantes tels les radios, les plateformes, les producteurs et les auteurs, mais aussi les société de gestion des droits et leurs partenaires publics et privés, sans oublier les collectivités territoriales.
Le Syndicat National des Radios Libres entend soutenir la mission de François Hurard, ancien Directeur des Programmes du CSA et Directeur du Centre National du Cinéma, afin de contribuer aux travaux et d’exprimer ses préconisations.