Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Financement des radios

Loi de Finances 2016 : budget de la Culture en hausse... soutien aux radios de la diversité en baisse !


Mardi 3 Novembre 2015 - 22:52

Le Projet de Loi de Finances 2016 présenté par Fleur Pellerin propose un budget en hausse dont nous ne pouvons que nous satisfaire. En revanche, le traitement réservé aux radios associatives est tout à fait insatisfaisant.


Le Syndicat National des Radios Libres a saisi par courrier la Ministre de la Culture et de la Communication au sujet du régime drastique auquel sont soumises les radios locales de l'Economie Sociale et Solidaire dans les perspectives budgétaires 2016. Il a également saisi sur le sujet M. Patrick Bloche et Mme Catherine Morin-Desailly, respectivement Présidents de la Commission de la Commission des Affaires Culturelles et de l'Education à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

Dans sa saisine des autorités de tutelle, le SNRL regrette que :
 
  • en dépit des efforts consentis depuis plusieurs années, notamment sur la formation des personnels et la qualification des emplois, aucune revalorisation du budget global du FSER n'ait été imaginée pour 2016. Pour mémoire le SNRL demande une augmentation de 10% de l'enveloppe actuelle afin de compenser les augmentations des charges et l'arrivée des jeunes radios locales sur les territoires qui en étaient dépourvus ;
  • malgré les demandes répétées et argumentées, aucun effort n'est fait pour accompagner les radios associatives existantes en FM dans leur développement numérique quand le régulateur de son côté programme un déploiement efficace et nécessaire dans les prochains mois, une enveloppe doit être créée pour accompagner le simulcast ;
  • dans un contexte d'urgence sociétale, les radios associatives, actrices historiques de l'éducation à la citoyenneté, à l'information et aux médias auprès des jeunes générations, sont exclues des dispositifs imaginés pour remplir ces missions éducatives : aucune ligne budgétaire n'y est affectée alors que tous les experts sont unanimes à souligner le travail incomparable des radios locales, bien souvent sans indemnisation ni rémunération comme en atteste l'étude réalisée en début d'année à retrouver en cliquant ici.

C'est assez !

Alors que le budget du ministère est en augmentation, que le numérique et l'éducation aux médias qui sont au coeur de nos activités sont deux priorités affichées par le Gouvernement : le niveau moyen des aides publiques réglementaires par radio associative est en baisse constante depuis 2012. Nous disons : c'est assez !

Selon le Président sur syndicat, Emmanuel Boutterin "Nous entendons les difficultés du Gouvernement à affecter un budget contraint, mais lorsqu'il s'agit d'un budget en augmentation, il est incompréhensible de ne pas apporter de réponse aux acteurs qui sont au coeur des priorités politiques affichées et de laisser stagner nos entreprises dans une situation de précarité. "

Retrouvez la présentation détaillée du Projet de Loi de Finances (PLF 2016) du ministère de la Culture et de la Communication en cliquant ici.

Retrouvez la position officielle du SNRL dans le Communiqué de Presse diffusé sur le sujet en cliquant ici.