Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Europe & International

Intervention d'Emmanuel Boutterin à l'UNESCO dans le cadre du SMSI+10


Dimanche 3 Mars 2013 - 16:11

Une nouvelle étape du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI) s'est tenue à Paris du 25 au 27 février 2013. Emmanuel Boutterin et Pierre Montel y représentaient respectivement l'AMARC et le SNRL.


Emmanuel Boutterin (SNRL) et Marie-Guyrleine Justin (REFRAKO) à la tribune de l'UNESCO le 27 février 2013
Emmanuel Boutterin (SNRL) et Marie-Guyrleine Justin (REFRAKO) à la tribune de l'UNESCO le 27 février 2013

Qu'est-ce que le Sommet Mondial sur la Société de l'Information ?

Le Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI) est un forum international qui a été organisé dès 2003 par l'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'UNESCO, deux agences de l'ONU. Ce forum vise à réduire l'inégalité des habitants de la planète vis-à-vis de l'accès à l'information par le biais des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC), et en particulier d'internet.

Le SMSI est un forum dans lequel se cotoient de nombreuses parties prenantes, y compris les organisations internationales, les gouvernements, le secteur privé et la société civile. Toutes ces organisations, gouvernementales ou non, peuvent y discuter des opportunités d'information et des environnements de communication à soutenir et/ou à développer. Elles peuvent également s'organiser pour relever des défis tels que l'égalité dans l'accès à l'information et aux outils de communication, essayer de combattre ensemble cette injustice également connue sous le nom de "fracture numérique".

La mise en oeuvre des résultats du SMSI sera éxaminée par l'Assemblée générale des Nations-Unies en 2015. Entretemps, une réunion d'étape, 10 ans après son lancement, le SMSI+10 a été organisé par l'UNESCO à Paris en février 2013.

Intervention d'Emmanuel Boutterin à l'UNESCO dans le cadre du SMSI+10

Le SMSI + 10 à Paris

En tant qu'hôte de la première réunion d'examen multi-parties du SMSI+10, l'UNESCO a naturellement choisi de se pencher, en collaboration avec ses partenaires, sur les grands défis de l'édification des sociétés du savoir.

En tant qu'hôte de la réunion d'examen SMSI+10, l'UNESCO se penchera, en collaboration avec ses partenaires, sur les grands défis dans l'édification des sociétés du savoir pour le développement durable. Cette première réunion d’examen multipartite s’intéressera aux objectifs atteints via les grandes orientations du SMSI et analysera les derniers développements ainsi que les perspectives à venir. Elle recommandera également d’enrichir le processus après 2015. - See more at: http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/wsis-10-review-event-25-27-february-2013/homepage/#sthash.tmFhibaQ.dpuf
En tant qu'hôte de la réunion d'examen SMSI+10, l'UNESCO se penchera, en collaboration avec ses partenaires, sur les grands défis dans l'édification des sociétés du savoir pour le développement durable. Cette première réunion d’examen multipartite s’intéressera aux objectifs atteints via les grandes orientations du SMSI et analysera les derniers développements ainsi que les perspectives à venir. Elle recommandera également d’enrichir le processus après 2015. - See more at: http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/wsis-10-review-event-25-27-february-2013/homepage/#sthash.tmFhibaQ.dpuf
Une délégation de 5 membres de l’Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires (AMARC) composée par :

Emmanuel Boutterin (France), Oumar Seck Ndiaya (Sénégal), Marie Guyrleine Justin (Haïti), Fredrick Mariwa (Kenya) et Suman Basnet (Népal)

a participé le 27 Février 2013, en tant qu'experts, à la session 31 : "Médias communautaires : politiques incitatives, contexte juridique et mesures durables" organisée conjointement par l'UNESCO et l'AMARC.

C'est dans le cadre de cette session, animée par Venus Jennings de l'UNESCO, qu'Emmanuel Boutterin, Vice-président exécutif de l'AMARC, chargé de la zone MENA, et Président du SNRL, a pu porter un message fort à l'attention notamment des gouvernements.

La délégation de l'AMARC a parlé de l'état de la radiodiffusion communautaire dans le monde et des principaux défis auxquels est confronté le secteur au niveau mondial, en particulier dans le domaine du cadre juridique et de l'attribution des fréquences.

Emmanuel Boutterin a conclu la séance en énonçant des recommandations précises en faveur de la radiodiffusion, concernant l'indépendance des autorités de régulation et l'attribution équitable des fréquences à travers le monde. Ces recommandations ont été soutenues notamment par le Délégué Permanent du gouvernement révolutionnaire du Népal et par le Délégué Permanent de l'Ethiopie et feront l'objet d'un additif aux engagements du SMSI soumis à l'ONU dans un an.