Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Europe & International

Emmanuel Boutterin élu à la présidence internationale de l'Association Mondiale des Radios Communautaires (AMARC)


Mardi 25 Août 2015 - 12:14

La 11ème Assemblée internationale de l'AMARC (Association Mondiale des Radios Communautaires) s'est tenue à Accra, capitale du Ghana, du 10 au 14 août 2015, en présence de 260 participants représentant plus de 50 nations.


L'AMARC est la seule Organisation Non Gouvernementale (ONG) de radios locales reconnue par l'Organisation des Nations Unies (ONU).

A ce titre elle est membre associé de l'UNESCO (l'agence des Nations Unies pour l'éducation et la culture) et de l'UIT (l'agence des Nations Unies pour les télécommunications).

Cette ONG réunit plus de 4 500 radios associatives et communautaires et une centaine de fédérations de radios issues de 140 pays. Nombreux sont les gouvernements, les autorités de régulation, les centre de recherche, et aussi les institutions pour la défense de la liberté d'expression qui font appel à l'AMARC pour faire évoluer la réglementation et les législations en faveur du pluralisme et des radios communautaires.

A l'occasion de sa dernière conférence mondiale, l'organisation internationale a profondément renouvelé son Conseil international et a élu à la présidence Emmanuel Boutterin, l'actuel président du Syndicat National des Radios Libres (SNRL). Celui-ci souhaite "transformer l'AMARC en une grande organisation du 21ème siècle plus forte et encore plus écoutée pour porter la voix des jeunes, des femmes, des peuples autochtones et cultures indigènes au travers des radios libres et associatives du monde entier".

A Accra (Ghana), Emmanuel Boutterin, nouvellement élu, a lancé un appel solennel pour que l'UNESCO renforce ses moyens, ses capacités et les actions dédiés à soutenir les radios communautaires sur chaque continent.

Emmanuel Boutterin a rendu un hommage émouvant à l'ex-présidente chilienne Maria Pia Matta "militante infatigable du changement". Il lui a demandé de diriger le nouveau " Programme Mondial de Législation", visant à faire évoluer les législations nationales en faveur des radios communautaires et de la sécurité de leurs équipes. Il a dédié sa victoire au militant Sony Estèus, ancien responsable de l'AMARC à Haïti, décédé prématurément : " que dans nos coeurs il guide à jamais notre action " a-t-il déclaré sous les applaudissements, en présence des autorités du Ghana.

Le nouveau Secrétaire Général de l'AMARC, Francesco Diasio, a présenté les trois piliers du Plan stratégique quadriennal 2015-2019 :
 
  • accès aux ondes avec le programme de législation ;
  • pérennisation des radios par le renforcement de leurs capacités ;
  • renforcement de l'impact des radios auprès des populations.
 

Une partie du nouveau Conseil d'administration international de l'AMARC autour d'Emmanuel Boutterin
Une partie du nouveau Conseil d'administration international de l'AMARC autour d'Emmanuel Boutterin
Dans sa tâche, Emmanuel Boutterin sera appuyé par un Conseil d'Administration international renouvelé, féminisé et rajeuni, composé d'experts et de responsables de puissantes fédérations de radios communautaires : Min Sahi (Népal) - Vice-président exécutif, Palmira Velazco (Mozambique) - Trésorière, Karamoko Bamaba (Côte d'Ivoire) - Vice-président pour la Région Afrique, Carlos Aparicio (Mexique) - Vice-président pour la Région Amérique latine et Caraïbes, Maica Lagman (Philippines) - Vice-président pour la Région Asie-Pacifique, Adeline Nsimire Balika (République démocratique du Congo) - Vice-présidente du "Réseau des femmes de l'AMARC", Marie-Guyrlène Justin (Haïti), Yewguayo Kutta (République Sud-Africaine), Damian Loreti (Argentine) et Sophie Toupin (Canada).

Davantage d'informations sur la Conférence AMARC 11 en cliquant ici.