Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Europe & International

Le syndicat au service d'une « Europe des radios associatives »


Samedi 26 Mars 2011 - 19:47

« Communiquer la diversité ». C'est sur cette réflexion que les radios associatives et communautaires d'Europe se sont retrouvée en février à Dublin afin d'échanger sur leurs pratiques et de poursuivre la construction d'une organisation européenne au service des radios. Une forte délégation du Syndicat représentait les radios associatives françaises dans le but de placer ses compétences au service de cette association européenne des radios associatives et communautaires.


Patrice Berger, chercheur au CNRS, délégué national à la diversité et la prévention des discriminations, lors du workshop de Dublin
Patrice Berger, chercheur au CNRS, délégué national à la diversité et la prévention des discriminations, lors du workshop de Dublin

Les radios irlandaises en tête du peloton

La conférence de Dublin, admirablement organisée par l'équipe de Near-FM, une puissante radio communautaire de Dublin dirigée par Sally Galiana, et la CRAOL, l'équivalent du SNRL en France et associée a celui-ci. Le Community Radio Forum of Irland regroupe une trentaine de radios irlandaises.

L'assemblée de Dublin a rassemblé une cinquantaine de radios venues de toute l'Europe, avec des invités prestigieux, tels Bob Collins, Président de la Broadcasting Authority Ireland, Angel Garcia Castillejo, de la Commission du marché des Télécoms, Espagne, et Bernard Dubuisson, du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, Belgique.

Quatre workshop ont été animés par des dirigeants du SNRL : la radio numérique avec Pierre Boucard, l'avenir des qualifications professionnelles avec Jean-Michel Sauvage, les langues minoritaires à la radio, avec Agus Hernan, et la place des radios associatives dans l'éducation des adultes tout au long de la vie avec Patrice Berger.

Jean-Michel Sauvage, Délégué national aux Affaires Sociales
Jean-Michel Sauvage, Délégué national aux Affaires Sociales

Focus sur la formation professionnelle

Selon Jean-Michel Sauvage, animateur de ce workshop et Délégué national aux Affaires Sociales du Syndicat, les besoins en formation sont nombreux, divers mais parfois difficiles à mettre en œuvre, par manque de temps, de financement et, parfois, de compétences. Il s’agit selon lui de « poser la question de l’excellence dans la communication et l’aide à l’émancipation individuelle et collective ». Vaste programme qui ne pouvait qu'intriguer certaines radios communautaires européennes., peu au fait des dispositifs normés de formation professionnelle.

Pourtant, des expériences et des pratiques existent, en Irlande notamment, dont les dispositifs ont été présentés de façon détaillée par un dirigeant de la CRAOL, et en France, notamment. Elles concernent les formations : techniques et méthodologiques et en gestion-administration des radios. Ces actions pédagogiques s’adressent aussi bien aux salariés mais aussi aux volontaires bénévoles, ainsi qu’aux populations auxquelles les stations se consacrent et aux corps intermédiaires, tels les cadres d’associations sportives, éducatives, culturelles, médico-sociales.

Pour Jean-Michel Sauvage, qui avait déjà défendu cette option lors d'une conférence animée par le SNRL à l'assemblée mondiale de l'AMARC à Buenos Aires en novembre 2010, ces efforts de formation doivent être partagées et mutualisées au plan européen et international, notamment au travers de la création d’une banque de programmes sur les « bonnes pratiques » de formation

Pierre Boucard, Délégué National aux nouvelles technologies, et Lawrie Hallett, de l'OFCOM, l'autorité de régulation au Royaume-Uni
Pierre Boucard, Délégué National aux nouvelles technologies, et Lawrie Hallett, de l'OFCOM, l'autorité de régulation au Royaume-Uni

L'orientation proposée par le SNRL adoptée par l'AMARC-Europe

Dans le cadre de la vie de cette association européenne, deux motions du syndicat ont été présentées par le SNRL

La première, appuyée par une radio rurale des Alpes de Haute-Provence, Radio Verdon, est d'ordre administratif. Il s'agit de renforcer les statuts de cette association européenne en harmonie avec l'AMARC-Internationale, afin d'organiser la solidarité et centrer le travail sur les besoins essentiels des radios en onde. Pour Emmanuel Boutterin, président du SNRL et vice président de l'AMARC-International « à l'occasion de cette assemblée européenne, on a théoriquement couvert tous le spectre des questions posées, les radios ont été écoutées, leurs point de vue entendus. A un moment, il faut dire : voilà le cap, voilà la stratégie, voila les règles du jeu ».

La deuxième, appuyée par la station parisienne multi-culturelle ID-FM, est une motion d'orientation dont l'importance politique a été soulignée. Elle vise à optimiser l'action de l'Amarc-Europe sur trois axes : l'accès démocratique et équitable a la ressource hertzienne partout en Europe, le renforcement des autorités de régulation broadcast partout en Europe, et le travail de lobbying auprès des institutions européennes au service des radios associatives et communautaires en Europe. (On trouvera ce texte fondateur en français et en anglais en bas de page)

Dublin, Délégation française 2011
Dublin, Délégation française 2011

Un syndicat "pro-actif" pour aider les radios de l'AMARC-Europe

La composition et la participation de la délégation française à Dublin a été à la mesure de l'engagement du syndicat, un des trois membres fondateurs de l'AMARC-Europe en vertu des statuts déposés à Bruxelles.

On notait la présence de Pierre Boucard, Délégué national à la gestion du spectre et aux nouvelles technologies, directeur de SUN Loic Chusseau, délégué national aux financements publics, directeur de JET FM ; Patrice Berger, Délégué national à la diversité et la prévention des discriminations, Président de Radio Pluriel ; Agus Hernan, responsable de Radio Anxeta Irratia, coordonateur de la délégation ; Michèle Lestelle, Vice-Présidente du SNRL, Présidente de Radio Oloron ; Eric Lucas, Délégué national à l'Education, la francophonie et la coopération, président de Fréquence Sillé ; Jean Michel Sauvage, Délégué national aux Affaires Sociales, président de Vivre FM ; Geneviève Teyssier, Déléguée nationale au développement terrotirial du syndicat, présidente de La Fédération Aquitaine des Radios Libres et de Radio RIG ; Emmanuel Boutterin, président du syndicat, était présent au titre du Comité Exécutif de l'Amarc-International

Pierre Boucard, et Agus Hernan ont été élus respectivement au Conseil d'Administration et au Comité Exécutif en tant que trésorier.

Retrouvez le port-folio SNRL et la photo souvenir du nouveau conseil d'administration européen sur la page officielle Facebook du SNRL