Syndicat National des Radios Libres
SNRL

snrlnew

Europe & International

Port au Prince Acte II : vers une législation favorable aux radios communautaires dans les Caraïbes


Lundi 29 Juillet 2013 - 11:35

Plus d'une centaine de participants, représentants des radios locales des Caraïbes, s'est réunie les 25 et 26 juillet 2013 en Haïti, avec le support de l'Association Mondiale des Radios Communautaires (AMARC).


Plus de cent participantes et participants des radios communautaires des Caraïbes se sont réunis les 25 et 26 juillet en HAITI avec le support de l'AMARC, avec la participation des plus hautes institutions de la République d'Haïti : le Ministère de la Communication, le Ministère de la Santé Publique et de la Population, le Sénat de la République, le Conseil National des Télécommunications (Conatel). On notait la présence d'une trentaine de radio rurales de toutes les régions de Haiti, y compris les îles du Nord et du Sud, de radios rurales de la Jamaïque, et des radios rurales de la Guadeloupe, de Guyane, et d'une radio rurale et pastorale des Alpes, membres du Syndicat National des Radios Libres (France).

Avec le Vice-Président de l'Assocition Mondiale des Radios Communautaires, Emmanuel Boutterin, les participants ont salué la concertation des pouvoirs publics de la République d’Haïti pour œuvrer en faveur d'une bonne législation pour les radios communautaires, avec un nombre de fréquences affectées significatif. Ils ont pu apprécier la volonté des pouvoirs publics d’offrir un soutien financier aux radios communautaires, reconnaissant ainsi leurs missions sur le territoire de la République, notamment dans le cadre du nouveau Projet de Loi portant réforme du secteur des communications électroniques.


Des missions d'intérêt général

Les participantes et participants considèrent que la question fondamentale de l'égalité entre les femmes et les hommes, la prévention des discriminations et la lutte contre les stéréotypes dans les programmes des radios rurales, les contenus des émissions et aussi au sein des équipes des radios, passent par la participation active des femmes et des hommes, sans exclusive, par le dialogue et l'éducation réciproque.
 

Enfin, les radios paysannes et rurales présentes à Port au Prince Acte II, de Haiti, de la Jamaique, des Antilles et de France, soulignent leur "rôle de communication sociale de proximité" dans les milieux rural, montagnard et ilien. Ils considèrent que les radios jouent un rôle précieux dans la promotion, l'information, l'éducation, la sécurité et la coopération des cultivateurs, des éleveurs et des pêcheurs, et la prévention des désastres naturels et la gestion de crise.


2014 : Année internationale de l'agriculture familiale

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (la FAO) a fait de 2014 : l'Année internationale de l'agriculture familiale afin d'attirer l'attention publique sur les contributions de cette activité à la réduction de la pauvreté et de la faim, et ldu nécessaire soutien actif des Etats dans ce domaine.

L'agriculture familiale est une des plus grandes sources de production alimentaire et de création d'emplois dans les zones agricoles et forestières d'Afrique, d'Amérique Latine, des Caraïbes et d'Asie. Elle est un pilier de la sécurité alimentaire car elle produit la plus grande partie des aliments pour la consommation domestique. Les exploitations de ces paysans, bergers et pêcheurs, représentent 80% du total des unités de production et 40% du PIB agricole mondial. L'agriculture familiale couvre au moins la moitié de l'emploi rural, y compris en Europe et en Océanie.

Selon Emmanuel Boutterin -président d'une radio rurale dans les Alpes qui vient d'avoir trente années d'existence- les radios communautaires et associatives jouent un rôle essentiel dans le développement agricole soutenable, coopératif et participatif. A l'occasion de la Conférence de Port au Prince Acte II, les congressistes déclarent solennellement que la FAO et les Etats doivent soutenir les radios communautaires et associatives dans les zones rurales, les zones de pêche côtière, et les zones de montagne.

Découvrez notre album photo de la Conférence d'Haïti en cliquant ici.

Retour en video via le reportage réalisé par TVH... en créole bien sûr :